Comment éprouver de la gratitude quand on est à court de gratitude?

Dernière mise à jour : oct. 21

Non, tout le monde n’est pas entouré de sa petite famille autour d’une dinde et submergé par la gratitude aujourd’hui! Et ce qui ne nous aide pas, c’est que notre cerveau souffre d’un biais négatif qui nous fait focusser davantage sur le négatif, sur ce qui nous manque que sur les grâces dont nous jouissons ou prenons pour acquises.[i] Il faut donc fournir un effort conscient pour s’entraîner à éprouver de la gratitude. Ce nouveau courant de psychologie positive enclenché par Robert Emmons[ii] jouit déjà de plusieurs bienfaits éprouvés.


Par exemple, une récente méta-analyse sur les bienfaits de la gratitude ayant répertorié 1433 articles a démontré qu’elle améliore : [iii]

· La qualité du sommeil

· La tension artérielle

· Le contrôle glycémique

· Le contrôle de l’asthme

· Le comportement alimentaire

· Les marqueurs d’inflammation.


Selon une autre étude, la gratitude conduit à moins de solitude et, par la suite, à une meilleure santé physique chez les


adultes.[iv] La gratitude permet de réduire :

· Les troubles du sommeil

· Les maux de tête

· Les épisodes d’infections respiratoires

· Les problèmes gastro-intestinaux


C’est bien beau tout ça mais vous vous demandez peut-être Comment éprouver plus de gratitude?


Chaque personne doit trouver sa recette magique mais je vous propose 12 trucs qui fonctionnent bien pour moi et ma clientèle :


12 trucs pour éprouver plus de gratitude

  1. Bouger, ramener l’énergie dans le corps physique, ce qui favorise la libération d’endorphines qui favorisent notre état de bien-être.

  2. Sortir de chez soi et de soi, allez admirer la nature.

  3. Respirer par le nez – les respirations lentes et profondes favorisent la cohérence cardiaque et calment le stress, en plus de nous placer dans une meilleure disposition.

  4. Transformer un traumatisme passé en une expérience, une leçon nous aide à la percevoir moins négativement et donc à la laisser filer. On peut avoir recours aux Fleur de Bach comme Star of Bethleem ou le Rescue Remedy.

  5. Pratiquer la gratitude via la tenue d’un Journal de gratitude quotidien ou mon Défi 21 jours de gratitude.

  6. Texter notre appréciation ou appeler une personne pour lui témoigner.

  7. Écouter de la musique style salsa ou afrobeat qui donne envie de bouger, de sourire et nous ouvre le cœur.

  8. Passez du temps avec un animal de compagnie (ça s’emprunte vous savez! 😊)

  9. Se garder un album de photos ou d’image qui suscitent la gratitude.

  10. Diffusez des huiles essentielles favorisant la gratitude ou les appliquer à l'aide d'un roll-on.

  11. Éprouver de la gratitude envers soi-même pour nos belles qualités, pour notre résilience et notre contribution au mieux-être et à la vie d'autres personnes.

  12. SURTOUT évitez de se comparer aux autres ou aux scénarios de films.

Même face aux défis de la vie qu’on ne contrôle pas toujours, on a toujours le choix de rester dans un état de souffrance, de manque ou de plutôt se tourner vers la gratitude. Au début, on peut n’avoir que de petites grâces nous permettant de construire notre gratitude telles que d’être en vie, en santé et avoir la vue qui nous permet de jouir d’un coucher de soleil sur les feuilles d’automne. Mais comme tout autre entraînement, avec de la persévérance, on parvient à demeurer dans l’état de gratitude de plus en plus longtemps. Rappelez-vous que la gratitude est le deuxième état vibratoire le plus élevé après l’état amoureux. Et la beauté de la chose c’est qu’on n’a besoin de rien ni de personne pour y accéder. Toutefois, comme toute bonne chose, la gratitude est amplifiée lorsqu’elle est partagée.


Bonne Action de Grâce!


[i]https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/psychologie/pourquoi-ne-voit-on-que-le-negatif-13935.php [ii] https://greatergood.berkeley.edu/profile/robert_emmons [iii]


A systematic review of gratitude interventions: Effects on physical health and health behaviors. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0022399920301847 [iv]Médiation des effets de la solitude sur le lien gratitude-santé. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0191886916303038?via%3Dihub

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout